Prière Chrétienne

Je te bénis, mon Créateur : Texte + Explication

Refrain

Je te bénis, mon Créateur,

Pour la merveille que je suis.

Tous ces trésors, au fond de moi,

Que tu as mis sans faire de bruit.

1. Tes yeux me voient dès le matin

Et jusqu’au soir, sans me quitter.

Tu m’as tissé et façonné

Dans le silence et la patience.

2. Tu me connais, ô mon Seigneur,

Dans mes pensées et dans mon cœur.

Sur mes épaules, tu mets ta main,

Quand je me couche et quand je dors.

3. Où vais-je aller, loin de ta face?

De toutes parts, tu es présent.

Quand je m’assieds, quand je me lève,

Tu es fidèle à mes côtés.

4. Viens, Eternel, viens me guider

Sur ton chemin d’éternité.

Dans mes combats, mes désespoirs,

C’est toi qui as vaincu la mort

Texte de Fraternité des Jeunes
JEM677. Je te bénis, mon Créateur
© 1986 Jérôme Moreau

Approfondissement de la Prière “Je te bénis, mon Créateur” à travers le Prisme du Psaume 139

La prière “Je te bénis, mon Créateur”, inspirée par le Psaume 139, offre une vision contemporaine de l’omniprésence rassurante de Dieu, similaire à celle exprimée dans le psaume. Ce lien enrichit la compréhension et la portée de la prière, lui conférant une profondeur scripturaire.

Strophe 1 et l’Omniprésence Matinale
La première strophe, parallèle au Psaume 139, souligne la présence attentive de Dieu dès le lever jusqu’au coucher. Cette omniprésence, loin d’être intrusive, est un rappel de la sollicitude et de l’amour inconditionnel de Dieu.

Strophe 2 : Intimité et Connaissance
L’accent mis sur la connaissance intime par Dieu de nos pensées et de nos cœurs fait écho au Psaume 139, où l’auteur se sent complètement compris et soutenu par Dieu. Cette strophe réaffirme que, sous le regard divin, nous sommes connus et aimés.

Strophe 3 : La Présence Universelle de Dieu
Cette strophe réitère l’idée du Psaume 139 sur l’omniprésence divine, indiquant que Dieu nous entoure, quel que soit l’endroit où nous nous trouvons. Cette présence constante est une source de réconfort et non de jugement.

Strophe 4 : Luttes et Espoir
La quatrième strophe, bien que ne plongeant pas dans les complexités sombres du cœur humain comme le fait le Psaume, reconnaît néanmoins les combats et les désespoirs. Elle rappelle que, même dans les moments difficiles, la présence de Dieu est un guide vers la lumière et la rédemption.

La Prière Comme Réflexion du Kaleïdoscope Humain

  1. Reconnaissance et Louange : Tout comme le Psaume 139, cette prière est un acte de reconnaissance pour la présence constante et bienveillante de Dieu. Elle permet aux croyants d’exprimer leur gratitude et leur admiration pour l’œuvre divine.
  2. Appréciation de la Création Humaine : En contraste avec certains chants traditionnels, cette prière, à l’instar du Psaume 139, célèbre l’être humain comme une création divine merveilleuse, encourageant une vision positive de soi et des autres.
  3. Demande de Guidance et d’Examen : Bien que la prière ne plonge pas explicitement dans l’auto-examen comme le fait le Psaume, elle reconnaît indirectement la nécessité de la guidance divine pour rester sur le bon chemin.
  4. Authenticité et Profondeur dans le Culte : La prière, à travers son lien avec le Psaume 139, sert de moyen pour exprimer la gamme des émotions et aspirations humaines dans le culte. Elle offre une manière d’approfondir la connexion spirituelle et d’embrasser pleinement la diversité de l’expérience humaine devant Dieu.

En conclusion, “Je te bénis, mon Créateur” est une prière qui, tout en s’inspirant du Psaume 139, offre une perspective contemporaine et réconfortante sur la relation entre l’humain et le divin. Elle est un moyen d’exprimer la foi, la gratitude, et le désir d’une guidance divine, tout en célébrant la beauté et la complexité de la création humaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *